Elles vont être accompagnées pendant plusieurs mois par la Croix-Rouge française et 21, son accélérateur, pour s’initier à l’entrepreneuriat social. C’est au Sud du Kenya, sur la côte portuaire de Mombasa, qu’un programme d’accompagnement dédié aux femmes va prendre racine, répondant au nom d’Institut d’Entrepreneuriat Social pour les Femmes.

En mission pour la Croix-Rouge française, Hélène Delaplace, prépare son départ depuis la région parisienne. Depuis le 12 novembre, elle s’est installé au Kenya afin de fonder, en collaboration avec la Croix-Rouge kényane, un institut d’entrepreneuriat consacré aux jeunes et aux femmes dans le comté de Mombasa, deuxième plus grande ville du pays.

Très dynamique et plaque tournante du commerce d’Afrique de l’Est, le chômage des jeunes reste toutefois très élevé au Kenya, avec un taux de 44%. Avec ce projet d’incubateur social, les deux Croix-Rouge entendent bien promouvoir l’insertion professionnelle – à travers des cours d’informatique, de robotique et de prototypage, et autres formations professionnalisantes, mais aussi mener à bien un important programme d’accompagnement à l’entrepreneuriat social au casting exclusivement féminin.


Tester un nouveau modèle de coopération internationale

La Croix-Rouge kényane a été intéressée par notre démarche d’entrepreneuriat social, notamment grâce au partage des chantiers menés au sein de 21, l’Accélérateur d’innovation sociale de la Croix-Rouge française” déclare Giulio Zucchini, responsable de l’innovation internationale de la SITI. “La Croix-Rouge française est en effet un acteur précurseur sur le sujet au sein du Mouvement international, aujourd’hui nous sommes ravis de pouvoir tester et adapter ce modèle à Mombasa”. 

Un horizon commun rendu possible grâce à l’aide du gouvernement. “Nos deux Sociétés Nationales ont répondu conjointement à un appel du Ministère des Affaires étrangères et de l’Europe, le FSPI, pour financer nos actions sur deux ans. A travers la mise en place de l’Institut d’Entrepreneuriat Social pour les Femmes, nous testons également de nouveaux modèles de coopération au sein du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge”.

Changer le visage de l’entrepreneuriat 

En s’appuyant sur les méthodologies de l’accélérateur 21 et sur la communauté locale de la Croix-Rouge kenyane, Hélène Delaplace s’adonnera – à son échelle – à faire vivre l’entrepreneuriat social et à réduire les inégalités de genre. Mais, pourquoi à Mombasa exactement ? “Parce que le Kenya est une terre avec beaucoup d’entrepreneurs, mais les ressources se concentrent énormément sur la capitale, Nairobi. Il y a un vrai besoin sur la partie Est du pays, dans la région Swahili. Le projet, c’est donc d’accompagner 10 femmes dans la création d’une entreprise sociale et, plus largement, créer un réseau local pour les soutenir”.

Pour sélectionner les futures entrepreneures, un grand concours de pitch est envisagé en janvier prochain. Le but est ici de créer de co-construire un programme d’accompagnement avec de l’impact social, qu’il soit au centre des projets professionnels proposés par les “incubées” mais pas que. “L’impact social, c’est aussi de pouvoir permettre à des populations durement touchées par le chômage d’accéder à l’emploi. Et le fait d’aider les femmes à devenir chef d’entreprise, c’est déjà énorme”. 

Le hub de l’innovation I.O Me 005, à Lamu.

Dans le nord du pays, à Lamu, un autre centre dédié à l’innovation, avait déjà été lancé en 2021. Le FabLab I.O Me de Lamu est un espace d’innovation collaboratif doté d’une gamme d’outils de fabrication digitale qui facilite la conception et le prototypage d’idées et produits à une petite échelle. Localisé dans le comté de Lamu au Kenya, cet espace est ouvert à quiconque souhaite transformer ses idées en produits à travers un partage de connaissance et un suivi par les pairs. Cet espace collaboratif permet d’encourager les pratiques innovantes et les entrepreneurs souhaitant créer et tester rapidement de nouveaux concepts, produits et modèles d’affaires par le biais d’un accès à des outils technologiques avancés et à des matériaux et des méthodologies de production.